La peinture au vin : un nouveau concept

Les caractéristiques de la peinture au vin

Nous savons tous que la peinture à l’eau c’est un art unique mais celle avec du vin en est un autre intéressant, vous savez son existence ?  Ce que vous avez besoin et vous pouvez les procurer n’importe où, il vous faut un papier absorbant tel que du papier aquarelle, un pinceau et palette, un chiffon ou essuie-tout et le plus important le vin, le plus sombre en terme de couleur est l’idéale afin que vous puissiez varier la concentration en fonction de ce que vous souhaitez dessiner. Historiquement son apparition date du siècle du 18, néanmoins, la peinture au vin reste peu exploitée à cause des difficultés techniques qu’elle exige, il est important que vous notiez que la peinture au vin ne donne aucune possibilité de retouche, chaque geste doit être précis car les pigments que le vin sont résistants. La préparation réside dans la nuance de pigment que vous appliquez à votre papier aquarelle qui nécessite dans un premier temps un mouillage par le biais d’une éponge à sécher pendant deux heures. Percevez, car il y a un début à tout et la peinture au vin ne s’apprend pas du jour au lendemain, il faut certaines expériences.

art-peinture-au-vin-art.jpg

Comment choisir le vin pour sa peinture ?

Une peintre au vin réussie nécessite un bon choix de couleur du vin à appliquer, le résultant en dépend, les plus jeunes disposent d’une teintée plus violacée comparés au plus vieux qui ont des nuances plus orangées, je vous conseille le Malbec si vous débutez, puis peu à peu vous pouvez tenter le cabernet sauvignon et le merlot. Il faut que vous gardez une chose concernant la pratique de peinture au vin, une dépigmentation va se produire une fois le vin sorti de sa  bouteille due à l’oxygène, votre œuvre pendant la réalisation peut s’estomper, pour assouvir ce changement de couleur, mettez un vernis dessus.

malbec-et-peinture-au-vin.jpg

Author: Barbara

Share This Post On